Léa Mathis, auteure

Resultat de vos defis j ecris la suite

Résultat de vos défis "J'écris la suite"

Vous m’avez lancé des défis.

 

J’ai décidé de mettre les résultats de vos défis sur une page.

 

Je vous souhaite une bonne lecture! 

 

Défi de Sylvianne (1/04/2016)

Phrase de départ:  Il fixait le vide. Parti sur la lune. Puis le vent s’est levé. Il a cessé de respirer.

 

Il fixait le vide. Parti sur la lune. Puis le vent s’est levé. Il a cessé de respirer. Le temps s’est arrêté, il comprit alors que c’était à son tour. Son A.D.N. se mit petit à petit en branle pour ce changement radical. Il ne pouvait le vivre qu’une seule fois, et il voulait le vivre pleinement. Ressentir toutes les sensations qui lui étaient apportées en ce jour tellement attendu. Dans quelques heures il savait que de ramper au sol était terminé, il pourrait enfin déployer ses ailes comme un ange dans le ciel. « Quelles couleurs porteront mes ailes ? » De cela, il n’en savait point, mais il savait que les couleurs qu’ils porteraient seraient les couleurs de la vie. Tant de temps passé proche de la terre, maintenant il serait celui qui donne de tendres baisers à tout ce qu’il toucherait. Tel était le Compostelle de cette émanation de la chenille devenu papillon. 

Défi de Treiber (5/04/2016)

Phrase de départ: Il voit le temps qui passe. En quête de ce qui l’anime. Effrayé par sa lumière. Il n’a qu’un souhait… Écrire son histoire.

 

Il voit le temps qui passe. En quête de ce qui l’anime. Effrayé par sa lumière. Il n’a qu’un souhait… Écrire son histoire. Mais cette fois, impossible de commencer par « il était une fois », car depuis longtemps il marche vers le nord, là où les jours sont plus courts. Et les nuits plus longues. Il a ressenti la soif de la lumière comme par le passé. L’abondance de jour plus long pour remplir ce monde de vibration ensoleillé. Il regarda ses empreintes laisser au sol derrière lui. Maintenant, il savait profondément que la quête, dont il était question, se révélerait seulement, s’il continuait de ressentir cette soif de lumière par journée plus courte. Rien d’autre ne lui traversa l’esprit. Il avait trouvé ce qu’il l’animait le plus. Donner le soleil aux âmes perturbées par journée courte…Ainsi, se présenta l’image de la certitude que le jour où le temps s’arrêtera, il saura qu’il est arrivé à la fin de l’histoire.
 

Défi de Sandra (12/04/2016)

Phrase de départ:  Les pieds dans l'eau. Il regarde ses mains. C'est le silence total. La nuit tombe.

 

Les pieds dans l'eau. Il regarde ses mains. C'est le silence total. La nuit tombe. Le temps s’était arrêté. Il n’avait aucune idée depuis combien de temps, il était dans cette position à moitié nue. Il cherchait dans sa mémoire les souvenirs de cette journée. Un seul souvenir était incrusté et cherchait la suite sans aucune trace. Le matin, il avait pris le petit déjeuner au restaurant habituel, avec l’amour de sa vie et ensuite plus rien. C’était le trou noir. Il regarda au loin les derniers bateaux rentrant au port pour la nuit. Il fit déranger par les sirènes des patrouilleurs qui s’arrêtèrent à deux pas de lui. 
-M. Carl Dugas ?
-Euh, oui Monsieur
-Veuillez nous suivre….

 

#Métier d'auteur #Exercice #Texte court #Technique d'écriture

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau